MTWE MTWE

INSCRIRE MAINTENANT


Du 22er au 24 septembre 2020
Paris Expo Porte de Versailles, Paris, France

Nouvelles de l'industrie


La NOAA adopte une technologie d'automatisation des lancements de ballons-sondes

Le service national météorologique (NWS) de la NOAA a annoncé le début de la phase de démonstration d'une nouvelle technologie automatisée pour le lancement des ballons-sondes. Selon la NOAA, cette nouvelle technologie contribuera à réduire les coûts et le temps nécessaires au lancement des ballons et à surmonter les problèmes liés au manque de personnel.

Au terme de deux ans d'essais de cette nouvelle technologie à Kodiak, en Alaska, la NOAA a entrepris la phase de démonstration de ces « lanceurs automatiques » dans deux des 13 sites d'aérologie de l'état. Le site d'Annette, en Alaska, recevra un système de lancement automatique ce mois-ci (mai 2018). La technologie sera mise en œuvre dans les 10 autres sites de l'état au cours des deux prochaines années.

« L'Alaska est le lieu idéal pour démontrer l'utilisation de la technologie de lancement automatique, en particulier dans les zones isolées où il est difficile de recruter et de garder du personnel pour effectuer les lancements manuels », a expliqué Louis W Uccellini, directeur du NWS de la NOAA. « Nous réinvestirons ces gains de temps au profit des communautés locales avec des activités de prévisions météo et d'aide à la décision plus importantes – personne ne perdra son emploi à cause de cette automatisation. »

Les lancements manuels sont particulièrement longs et coûteux en raison des conditions environnementales difficiles et des vastes distances entre les sites d'aérologie. L'emploi de lanceurs automatiques en Alaska offrira d'autres avantages uniques. Grâce à l'automatisation, la NOAA pourra effectuer la totalité des lancements prévus, alors qu'actuellement, un certain nombre d'entre eux n'ont pas lieu en raison du manque de personnel. Selon les prévisions de la NOAA, le déploiement de lanceurs automatiques en Alaska devrait permettre d'économiser 20 millions de dollars US sur les 20 ans de durée de vie des équipements. - May 2018

Retour vers les actualités